Le Service d’Actions Éducatives Renforcées (SAER)

Service d’Actions Educatives Renforcées (SAE R) Seine et Marne

Le Service  d’Action Éducative Renforcée (SAE R) de Seine-et-Marne dispense des mesures d’Action Éducative en Milieu Ouvert Renforcée (AEMO R). Il s’agit de mesures d’AEMO avec des moyens renforcés.

Tout comme l’AEMO, les finalités principales de la mesure sont de réduire ou faire disparaître tout risque ou danger et de permettre aux mineurs ainsi qu’à leur famille d’être acteurs de leur parcours.

Il s’agit d’accompagner l’enfant et sa famille afin de mettre en œuvre les moyens pour améliorer la situation familiale et donc celle de l’enfant.

Pour cela, le service propose des visites à domicile, des espaces de parole avec les enfants, des entretiens autour de la parentalité, des rencontres avec un psychologue, mais également des actions collectives dans les locaux ou en extérieur.

La particularité est que le professionnel est amené à venir au domicile sur des temps forts du quotidien, à savoir le matin, pour les repas, le soir, au coucher…

Ces mesures destinées à proposer un soutien intensif sont ordonnées pour 6 mois, renouvelables généralement une fois.

Le côté intensif se caractérise par le fait qu’un professionnel est référent de sept situations, pour 27 en AEMO.

Ces mesures sont toujours ponctuées par une nouvelle audience. Le juge fait alors le point de la situation, en prenant en compte les éléments présentés dans notre rapport et exprimés par le professionnel présent, mais aussi après avoir recueilli les propos des enfants et des mineurs.

Après ces débats que l’on appelle contradictoires, le magistrat juge de la suite à donner à cette mesure en assistance éducative. Il peut ordonner un plus lieu, une reconduction de l’AEMO avec ou sans des moyens renforcés, mais il peut également, s’il juge les éléments de dangers suffisamment importants, confier l’enfant à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).

L’association Espoir-CFDJ compte un service d’Aide Éducative renforcée en Milieu Ouvert situé en Seine-et-Marne.

Les procédures d’admission 

L’AEMO R est du point de vue juridique une AEMO avec des moyens renforcés.

Ainsi, le juge mandate le service par le biais d’un jugement en assistance éducative au profit d’un ou plusieurs mineurs d’une même famille.

Cette mesure contrainte s’applique à tous, aux familles et aux enfants en premier lieu.

Un appel de la décision est possible dans les 15 jours après l’ordonnance. Pour autant, elle doit s’appliquer en attendant une éventuelle différente décision de la Cour d’appel.

Présentation de l’établissement

Ce service est situé à Nangis, avec des bureaux, des espaces de rencontre et un espace logement pour accueillir en cas de besoin.

Nous avons une capacité pour 55 mineurs, avec une équipe constituée de huit travailleurs sociaux, un Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale (TISF), un cadre, une psychologue et une secrétaire.

Nous rejoindre

11/04/2022

Un Travailleur Social

L’association ESPOIR CFDJ est une association Loi 1901, reconnue d’utilité publique, adhérente aux principes de laïcité, dont les actions sont fondées sur le respect des convictions et de la dignité humaine. Elle intervient dans le champ de la protection de l’enfance, l’aide sociale et l’éducation en direction des familles et des enfants. L’association est Présidée par Jean-Pierre Rosenczveig. Riche de ses 470 salariés, elle intervient dans 27 services en Ile-de-France.

Le Service d’Actions Educatives Renforcées 77 recrute

Un TRAVAILLEUR SOCIAL (H/F)

CDI temps complet

Convention collective nationale 66

Salaire brut annuel : 22 377 € à 28 535 € selon l’expérience

Expérience : 1 an minimum en protection de l’enfance

Diplôme : Assistant de Service Social, Educateur Spécialisé, Educateur de Jeunes Enfants

Service concerné : Actions Educatives Renforcées 77

Lieu de travail : Nangis (77)

DESCRIPTIF DU POSTE

Sous l’autorité du Chef de service et dans le cadre des orientations engagées par la direction à partir de la politique définie par le Conseil d’Administration, ce poste s’adresse aux travailleurs sociaux souhaitant exercer en protection de l’enfance en milieu ouvert. Le travailleur social a pour mission de mener les mesures d’assistance éducative renforcées ordonnées par le juge des enfants (AEMOR).

Activités et missions :

  • Appréhender le fonctionnement familial dans lequel évolue le mineur,
  • Evaluer la prise en compte des besoins fondamentaux de l’enfant,
  • Evaluer l’existence ou non de danger pour l’enfant,
  • Intervenir, accompagner les enfants et la famille dans la gestion de leur vie quotidienne,
  • Mettre en place des actions de soutien à la parentalité,
  • Animer et utiliser des supports éducatifs,
  • Participer à l’élaboration, à la mise en œuvre du projet individualisé et en rendre compte,
  • Valoriser la notion d’observation partagée et le travail d’équipe,
  • Accompagner les jeunes dans les dispositifs de droit commun,
  • Rester attentif à l’évolution dynamique de la prise en charge,
  • Rédiger les rapports et notes à l’attention des magistrats et partenaires,
  • Participer à la réflexion autour de la construction du projet d’établissement.

Profil recherché :

Titulaire d’un diplôme d’Etat de travail social de niveau II (assistant de service social, éducateur spécialisé ou éducateur de jeunes enfants), vous justifiez d’une expérience en protection de l’enfance, en soutien à la parentalité ou en accompagnement social en milieu ouvert.

Vous êtes engagé dans votre travail et force de propositions. Vous souhaitez vous impliquer dans une approche globale de la prise en charge des mineurs tout en replaçant en permanence l’intérêt de l’enfant au centre de votre intervention.

Vous avez des compétences spécifiques que vous pouvez mettre en œuvre dans le cadre de mesures en milieu ouvert. Une formation à l’approche systémique serait un plus.

Les qualités requises :

  • Connaissance du dispositif de protection de l’enfance,
  • Connaissance théorique sur le développement de l’enfant,
  • Capacité à réaliser des entretiens individuels et familiaux,
  • Autonomie en terme d’organisation de travail,
  • Maitrise des outils traditionnels de bureautique (internet, pack office),
  • Sens du travail en équipe, réactivité et implication,
  • Très bonne maitrise du français à l’écrit comme à l’oral.

Les candidatures sont à adresser à l’attention de Monsieur Rodolphe Benkovic, Directeur, exclusivement par email à : 

benkovicrodolphe@espoir-cfdj.fr

Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique dans le seul but de ne pas alourdir le texte.

Au sein de l’Association ESPOIR – CFDJ, la diversité est un atout essentiel à notre performance organisationnelle. Nous nous engageons à fournir des chances égales à tous les individus, indépendamment des différences culturelles et individuelles.

Les candidatures internes seront étudiées en priorité. A qualité et compétences égales, la mobilité et promotion interne sera favorisée.

Postuler
02/02/2022

Travailleur Social

L’association ESPOIR CFDJ est une association Loi 1901, reconnue d’utilité publique, adhérente aux principes de laïcité, dont les actions sont fondées sur le respect des convictions et de la dignité humaine. Elle intervient dans le champ de la protection de l’enfance, l’aide sociale et l’éducation en direction des familles et des enfants. L’association est Présidée par Jean-Pierre Rosenczveig. Riche de ses 470 salariés, elle intervient dans 27 services en Ile-de-France.

Le Service d’Action Educative Renforcé (AEMO R) recrute

Un Travailleur Social (H/F)

CDI à temps complet

Convention collective nationale 66

Salaire brut annuel : 22 377 € à 28 535 € selon l’expérience

Expérience : 1 an minimum

Diplôme: Assistant Service Social, Educateur Spécialisé ou Educateur de Jeunes Enfants

Service concerné : AEMO R

Lieu de travail : Nangis (77)

DESCRIPTIF DU POSTE

Sous l’autorité du Chef de Service et dans le cadre des orientations engagées par le directeur à partir de la politique définie par le Conseil d’Administration, ce poste s’adresse aux travailleurs sociaux souhaitant exercer en protection de l’enfance en Milieu ouvert. Le Travailleurs Social a pour mission de mener les mesures d’Assistance Éducative Renforcées ordonnées par le Juge des Enfants (AEMOR).

Activités et missions :

  • Appréhender le fonctionnement familial dans lequel évolue le mineur,
  • Évaluer la prise en compte des besoins fondamentaux de l’enfant,
  • Évaluer l’existence ou non de danger pour l’enfant,
  • Intervenir, accompagner les enfants et la famille dans la gestion de leur vie quotidienne,
  • Mettre en place des actions de soutien à la parentalité,
  • Animer et utiliser des supports éducatifs,
  • Participer à l’élaboration, à la mise en œuvre du Projet Individualisé et en rendre compte,
  • Valoriser la notion d’observation partagée et le travail d’équipe,
  • Accompagner les jeunes dans les dispositifs de droit commun,
  • Rester attentif à l’évolution dynamique de la prise en charge,
  • Rédiger les rapports et notes à l’attention des magistrats et partenaires,
  •  Participer à la réflexion autour de la construction du Projet d’Établissement.

Profil et compétences :

Titulaire d’un diplôme d’État de travail social de niveau II (Assistant de Service Social, Educateur Spécialisé ou Éducateur de Jeunes Enfants) – vous justifiez d’une expérience en protection de l’enfance, en soutien à la parentalité ou en accompagnement social en milieu ouvert.

Vous êtes engagé dans votre travail et force de proposition. Vous souhaitez vous impliquer dans une approche globale de la prise en charge des mineurs tout en replaçant en permanence l’intérêt de l’enfant au centre de votre intervention.

Vous avez des compétences spécifiques que vous pouvez mettre en œuvre dans le cadre de mesure de milieu ouvert. Une formation à l’approche systémique serait un plus.

Les qualités requises :

  • Connaissance du dispositif de protection de l’enfance,
  •  Connaissance théorique sur le développement de l’enfant,
  • Capacité à réaliser des entretiens individuels et familiaux,
  • Autonomie en terme d’organisation du travail,
  • Maîtrise des outils traditionnels de bureautique (Internet, Pack Office),
  • Sens du travail en équipe, réactivité et implication,
  • Très bonne maîtrise du français à l’écrit comme à l’oral.

Les candidatures sont à adresser à l’attention de Monsieur Rodolphe Benkovic, Directeur milieu ouvert 77, exclusivement par email à : 

benkovicrodolphe@espoir-cfdj.fr

Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique dans le seul but de ne pas alourdir le texte.

Au sein de l’Association ESPOIR – CFDJ, la diversité est un atout essentiel à notre performance organisationnelle. Nous nous engageons à fournir des chances égales à tous les individus, indépendamment des différences culturelles et individuelles.

Les candidatures internes seront étudiées en priorité. A qualité et compétences égales, la mobilité et promotion interne sera favorisée.

Postuler

Contact et accès

Service d’Actions Educatives Renforcées (SAE R) Seine et Marne

57, avenue Eiffel 77220 Gretz-Armainvilliers
Tél. :01 78 90 12 80
sae77gretz@espoir-cfdj.fr

Adhérez
à Espoir

Espoir-cfdj est une association plus que centenaire de Protection de l’Enfance. De loi 1901 elle est aconfessionnelle et apolitique.
Espoir-cfdj est au service d’enfants et de jeunes, de familles en grande difficulté ou en voie de l’être mais aussi de majeurs défavorisés, rejetés ou exclus.
Ses valeurs partagées : Fraternité, Citoyenneté, Laïcité et Engagement.

Soutenez
nos projets

Nous aider

Faire un don
Devenir mécène
Faire un leg
Transmettre

Restez
informés

Recevez notre
newsletter

* Vos données sont nécessaires à l’exécution du service/contrat que l'association Espoir-CFDJ vous propose. En les renseignant, vous autorisez l'association à les conserver pour vous contacter pour cette demande uniquement. Elles seront conservées pendant 2 ans.
Conformément à la règlementation applicable, vous pouvez en demander l’accès, la rectification ou l’effacement.
Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, reportez-vous à notre politique de gestion des données personnelles