SIE/SAE Paris

 
Les services de milieux ouverts parisiens exercent des mesures d’accompagnements éducatifs (AEMO) et des mesures d’investigations éducatives (MJIE). Ces services fonctionnent dans le cadre exclusif de mandat judiciaire.

Dans le cadre d’une mesure de MJIE :

Le juge prononce une mesure qui vise à l’évaluation du danger et les capacités de la famille à mobiliser ses propres compétences pour dépasser ce qui a amené devant l’intervention judiciaire. Cette mesure dure 6 mois maximum et s’exerce en binôme (travailleur social et psychologue ou psychiatre). Depuis 10 ans, le service d’investigation a créé l’investigation systémique. Cette mesure a les mêmes objectifs que la MJIE classique, mais elle s’exerce différemment. Chaque fois que possible, c’est l’ensemble de la famille qui est reçue en même temps afin de travailler sur ce qui fait «nœud».

Dans le cas d’une mesure d’AEMO :

Le juge prononce une mesure qui ne peut excéder 2 ans sans être revue. Dans ce cadre, le danger est avéré. Il s’agit d’accompagner le jeune et sa famille en vue de la réduction, voire de la suppression du danger. Les outils utilisés pour mener à bien cette mesure sont : les visites à domicile, les entretiens au service, les temps collectifs (séjours, sorties à la journée) et tout autre outil éducatif qui prouve sa pertinence.

Ces deux services fonctionnent sous la responsabilité d’une directrice accompagnée par 2 chefs de service, 16 travailleurs sociaux, 5 secrétaires, 1 psychorééducatrice, 5 psychologues, 2 psychiatres et 1 salariée pour l’entretien des locaux. Chaque année, nous accueillons de nombreux stagiaires (tous corps professionnels) et avons 2 apprentis (administratif et éducatif). Notre service s’est sectorisé, nous intervenons sur l’ensemble du territoire parisien et nous pouvons nous déplacer en province, voire à l’étranger lorsqu’un parent ne réside pas sur Paris.